jeudi 27 janvier 2011

[Égypte 2011] PROLOGUE

 La contagion ?



L'AFP rapporte ce soir (25-01-2011) : "Environ 15.000 personnes ont manifesté dans plusieurs quartiers du Caire, notamment aux abords des bâtiments officiels du centre-ville, selon les services de sécurité. - La police a utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour tenter de disperser les manifestants. - Selon des spécialistes, ces manifestations anti-gouvernementales sont les plus importantes depuis les émeutes de 1977 provoquées par une hausse du prix du pain." [lire la note] Le site de Rue89 annonce "plusieurs morts". - Le slogan des manifestants était "Moubarak dégage". - Dans cette video d'Euronews, il semble que les frères musulmans participent au mouvement.



[actualisation, 26-01-2011] Le Monde rapporte que  : "Le gouvernement égyptien a tout fait, mercredi 26 janvier, pour tenter d'empêcher une répétition des manifestations de la veille. Au moins 500 personnes ont été arrêtées dans tout le pays, selon les services de sécurité. - Parmi celles-ci figurent 121 membres des Frères musulmans, organisation islamiste officiellement interdite mais tolérée dans les faits, interpellés à Assiout, au sud de la capitale égyptienne. Le ministère de l'intérieur égyptien avait prévenu qu'il interdisait toute nouvelle manifestation, mercredi et que tout contrevenant serait déféré devant la justice. L'agence Associated Press rapporte de son côté que 860 personnes ont été interpellées." - Malgré cette répression et la fermeture de l'accès au site de Facebook, les manifestations se sont poursuivies aujourd'hui.



À l'instant, l'ambassadeur d'Égypte en France conteste, sur l'antenne de BFM (19h), que l'accès à Twitter et Facebook a été fermé. Il parle d'une "saturation" du réseau, comparable à celle qui se produirait "au Stade de France" où "100.000 personnes" assisteraient à un match "France-Espagne" ! Interrogé sur le fait que le fils du président Hosni Moubarak, pressenti pour lui succéder, aurait quitté le pays avec sa famille, l'ambassadeur précise que celui-ci n'aurait aucune "ambition politique" et rappelle que des élections auront lieu dans neuf mois, mais qu'aucun candidat n'est encore connu pour l'instant.

On rapporte la mort de quatre personnes hier, et de deux (un manifestant et un policier) aujourd'hui. - Une grande manifestation est annoncée pour après-demain, 28-01-2011.

[actualisation, 27-01-2011] L'AFP annonce l'arrive au Caire de l'opposant ElBaradei et un septième mort dans les manifestations qui se poursuivent aujourd'hui : "Dans le nord du Sinaï, un manifestant de 22 ans, Mohamed Atef, a été mortellement atteint d'une balle dans la tête lors d'un échange de tirs entre des manifestants bédouins et les forces de sécurité, ont indiqué des témoins.  [...] Au total, cinq manifestants et deux policiers sont morts et des dizaines de personnes ont été blessées depuis mardi. Selon un responsable des services de sécurité, "au moins mille personnes ont été arrêtées à travers le pays". - [...] A Suez (nord-est), des manifestants ont par ailleurs mis le feu à une caserne de pompiers après avoir lancé des cocktails molotov sur la police, a constaté un photographe de l'AFP. - [...] Outre l'attaque d'une caserne de pompiers, des accrochages ont opposé dans l'après-midi plusieurs centaines de manifestants aux forces de l'ordre à Suez, ainsi qu'à Ismaïliya, une cinquantaine de kilomètres plus au nord sur le canal de Suez. - A Suez, les manifestants réclamaient la libération des personnes arrêtées mardi et mercredi, quelque 75 selon une source au sein des services de sécurité." Et : "Conséquence du mouvement, la Bourse du Caire a accusé une forte chute jeudi, contraignant à une suspension provisoire qui n'a pas permis d'enrayer la baisse. Elle a clôturé en recul de plus de 10%. La veille, le principal indice EGX 30 avait accusé une baisse de 6%."


[suite]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est désormais fermé.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.