jeudi 27 janvier 2011

[Blogs politiques] Rapport de censure

Je n'avais référencé dans un "journal de campagne" précédent que les blogs des politiques disposant d'une fonction commentaire. J'avoue que j'en ai souvent laissé, des commentaires, d'abord pour faire connaître mon travail dans les fameux "milieux autorisés", ensuite pour attirer l'attention des politiques et des observateurs sur certains problèmes soulevés ici.  

La censure est draconienne sur le "blog" du Premier ministre François Fillon (*) : il n'est pas rédigé par l'homme politique lui-même et les modérateurs-rédacteurs ne laissent passer que des "avis favorables". Or, je m'astreins à une certaine neutralité qui ne me permet pas d'acclamer tel ou tel satisfecit. - La censure est importante sur les blogs d'Éva Joly et de Clémentine Autain, qui ont également tendance à n'approuver que les messages de soutien.

À l'inverse, on peut noter une certaine "ouverture" sur le blog de Jean-Luc Mélenchon, très commenté, où il y a, je crois, un certain nombre de "taupes" du "camp opposé" qui cherchent à faire monter le politicien de "l'autre gauche". Je viens d'ailleurs de faire remarquer ce problème dans un commentaire. Résultat : censuré ! - Le même état d'esprit règne sur le blog de Martin Hirsch au Nouvel Observateur. Tous deux pratiquent une modération a posteriori. - La plupart des autres blogs référencés appliquent une modération "circonspecte", si j'ose dire. Quant à celui de Valéry Giscard d'Estaing, qui n'est plus actualisé depuis quelque cinq semaines, il se distingue par l'absence totale de modération.

Il faut remarquer qu'à l'image de M. Fillon un certain nombre de politiciens emploient des rédacteurs qui citent le soi-disant "auteur" du blog à la troisième personne : Éva Joly, Jean-Pierre Chevènement, Vincent Peillon, José Bové sont de ceux-là.

Les cinq blogs d'observateurs politiques référencés sont évidemment tous ouverts aux commentaires sans qu'il y ait une censure notable. Celui de Jean-Michel Aphatie sur RTL est pris d'assaut par un grand nombre de trolls et de spammeurs, qui ne tiennent aucun compte du billet qu'ils (ne) "commentent" (pas). J'ajoute le blog de Pascal Boniface, où les commentaires sont modérés par avance : j'ai déjà été censuré une fois.


(*) Les blogs cités ne sont plus référencés sur ce fil et certains ont été supprimés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est désormais fermé.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.