dimanche 7 septembre 2014

Lamento

Le plus terrible, c'est leur discours : celui de la Walkyrie par exemple qui parle au nom du « peuple de France », une double abstraction qui vient combler un abîme rhétorique, simuler une consistance. - Le « peuple de France », voyons, ça ne mange pas de pain !


Ce sont des gens qui ont parlé toute leur vie, comme avocat, enseignant, militant puis responsable politique. Ils ne savent ni ce que ça fait d'être subalterne ni ce que ça fait de trimer dans un boulot stupide : d'encaisser une condition non choisie pour une banale histoire de survie dans un monde brutal sous le coup de l'horreur économique. - Non, ils ne savent pas ce que ça fait !


Ce sont des gens qui vous expliquent le monde, celui dont ils profitent : ils vous expliquent ce qu'il faut que vous fassiez pour qu'ils puissent en profiter longtemps encore. - Mais écoutez-les donc sans aucune gêne vous expliquer le monde !



Que faut-il faire ? Et que penser ? Nous sommes si désorientés, la paye est si mauvaise, ils sont si nombreux à convoiter notre place de larbin. - Et pendant ce temps-là, ça parle, ça parle, ça parle !


Aucun silence, surtout pas de  « blanc » : lorsque le public est lassé par les beaux discours, les idées généreuses, les explications du monde, il faut le faire rire, l'amuser, le divertir. Car si on ne remplissait pas toutes les niches, toutes les cases, si on n'accaparait pas tout son temps « libre », il pourrait se mettre à réfléchir. - Et quand le larbin commence à avoir des idées personnelles, voyons, ça nuit à la bonne marche des affaires !



____________

Commentaires





J'ai écrit ce petit "coup de gueule" après avoir vu, en différé, les interventions de Jacques Attali & Co chez Taddéi...

> http://www.youtube.com/watch?v=h1u5OgHRAY4

à l'autre bout du rouleau, la "Walkyrie", c'est (presque) du pareil au même : des mots, des maux, démago !

Et tout ça dans le luxe, avec une nuée de domestiques invisibles pour faire tourner la boîte...


Écrit par : sk | 07 septembre 2014





Excellent.


Écrit par : Pyroman | 07 septembre 2014 |




Attention sk c'est à ce moment là qu'on est tenté par l'anarchisme !
(etTaddéi ne sera donc pas viré CQFD)


Écrit par : kulturam | 07 septembre 2014




L'émission de Taddéi, ou Taddéi lui-même, ne sont pas vraiment en cause... et l'anarchie, pour séduisante qu'elle soit, ne représente pas une tentation pour moi...

Merci à vous, Pyroman et Hub41 d'être passés...


Écrit par : sk | 07 septembre 2014


Chez Yves Calvi, le transmutant, c'est pas mal non plus : les intervenants sont très sur le volet !
Tiens, d'ailleurs, il se retrouve à RTL maintenant.. comme Ruquier !..
Faudrait les Vamps, sur leur banc, pour nous expliquer tout ça !..


Écrit par : hubert41 | 07 septembre 2014




En vous lisant, je pense aux commentateurs "autorisés" du sketch de Coluche. Qu'il s'agisse de Taddéi ou des intervenants de chez Calvi, ils semblent s'autoriser les uns les autres (penser à l'origine du mot : augere). Même quant ils sont en désaccord. Comme des miroirs face à face qui s'envoient des images en abyme, à l'infini.
Comme une glu qui nous paralyse tous. Faire un commentaire comme je le fais ici, n'est-ce pas déjà "s'autoriser", s'accorder un petit "+". Le "+" du pauvre. Le droit d'imiter, d'entrer à son tour dans le jeu de miroirs.


Écrit par : Benoît | 11 septembre 2014




Très intéressant, cet "effet miroir" que vous décrivez... Si votre commentaire et ma bafouille participent à cette même "dialectique", au moins en avons-nous conscience... mais à se demander : si toute prise de conscience dans ce domaine (médiatique) n'est pas aussitôt happée par sa propre "mise en abîme" (quelle expression judicieuse dans ce contexte) !


Écrit par : sk | 11 septembre 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est désormais fermé.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.