mardi 31 décembre 2013

"Le salut hitlérien inversé"

30 décembre 2013

Voilà le titre en gros caractères que je découvre aujourd'hui en ouvrant le très sérieux quotidien berlinois Der Tagesspiegel. Sur Internet, ce titre donne : Antisemitisme | "Quenelle" - Le salut hitlérien inversé de l'attaquant Nicolas Anelka. - La photo AFP est la même qui circule dans tous les tubes cybernétiques ;




Je vous traduis également le chapeau de l'article pour vous préciser la réception qui est faite outre-Rhin à ce théâtre de l'absurde politico-médiatique made in France :

La star de foot français Nicolas Anelka déclenche une vague d'indignation avec sa "quenelle“. Ce salut passe pour une sorte de signe de reconnaissance secret pour antisémites et extrémistes de droite.

.

Après mon "billet tripal", je me contenterai de trois remarques rapides :

Dieudonné jubile alors qu'Anelka doit être sacrément emmerdé parce que sa stupidité monstrueuse est également en passe de faire des vagues en Angleterre, patrie de la presse trash, et chez son employeur, légitimement soucieux de son image.

En Allemagne, on ne plaisante pas avec ce genre de choses. Dieudonné serait interdit depuis belle lurette pour des raisons qu'il faudrait peut-être expliciter au fan club de la 7e Compagnie, mais il semble que les rediffuseurs ne fédèrent plus autant qu'avant. En Allemagne, l'extrême-droite ne passe plus, même si les mailles du filet lâchent par endroits : aucune chance qu'elle entre au Bundestag, d'ailleurs une procédure d'interdiction initiée par les régions et approuvée par la chancelière est en cours.

Le plus important : Dans un message, ce qui compte le plus - tant pour l'envoyeur que pour le destinataire - c'est sa réception. L'émetteur a beau protester de sa bonne foi, c'est le récepteur qui finit toujours par imposer sa version. Quand - à une lettre près ! - la "querelle" était franco-française, on pouvait encore s'en sortir avec des pirouettes comme on sait si bien le faire. À présent, les choses sérieuses commencent...

Une petite dernière pour la route : Les médias allemands n'ont pas encore fait le lien entre Anelka, Dieudonné et Soral : Pour l'instant, c'est juste une tête de nœud qui se flatte l'épaule devant le mémorial de l'holocauste à Berlin.





31 décembre 2013



Dimanche, Sachin Nakrani, le journaliste sportif du Guardian, qui suivait le match West Ham United vs. West Bromwich Albion (le club d'Anelka) écrivait ceci :

Anelka is under investigation by the Football Association for the quenelle gesture, described in some quarters as the "reverse Nazi salute", which he made while celebrating the first of his two goals at Upton Park. Despite the Frenchman's insistence that it was done in "special dedication to my comedian friend Dieudonné", he could yet be banned for a minimum of five matches under FA anti-discriminatory rules - Such a sanction could well spell the end, in England at least, of a career that has never been short of drama.

Depuis, le joueur français a déclaré qu'il ne referait plus ce geste, comme le rapporte BBC Sports.

Il faut peut-être se rendre à l'évidence que l'internationalisation de cette affaire nuit sérieusement à l'image de la France, pays des droits de l'Homme et du tourisme : comme si on y passait son temps à remuer de la boue, ce qui est faux, mais les illustrateurs à l'oeuvre ici ne font ni dans la dentelle ni dans la bisounurserie ! - Je suppose que même le tandem de quenouilles DieudoSoral peut comprendre qu'il ne rend pas vraiment service à ce pays qu'il prétend par ailleurs défendre contre...

Oui, contre quoi au fait ?

Les vents et marées qu'il a lui-même transformés en tempêtes et débordements nauséeux ?

Et une petite remarque qui peut paraître hors sujet : Dans mon drôle de métier, j'ai souvent dû constater que l'humour était très difficile voire impossible à traduire. Or, il semble que dans le cas présent, les services d'un traducteur franco-français seraient requis d'urgence !

______________________________

Commentaires

______________________________

Pas d'accord avec vous, sinon il ne faut plus rien dire, rien faire. De toute façon, quel que le message, la réception peut toujours l'interpréter à sa façon. Après, c'est une histoire de bonne ou de mauvaise foi. Je ne crains pas Anelka. Il a de bons avocats et sauf erreur de ma part, il paraît que la quenelle n'a en Angleterre aucune signification. Ce n'est pas interdit est autorisé. So, wait and see.

Écrit par Patrick | 30 décembre 2013 |
______________________________

En effet, Patrick, vous démontrez avec votre intervention que le message et sa réception sont deux choses différentes. Vous oubliez que dans ce cas, ce n'est pas une affaire entre deux personnes. - Pour Anelka, il va se faire tirer les oreilles dans son club et se faire allumer par la presse trash. Les Allemands ne sont pas au courant de l'historique. S'ils l'avaient été, la photo de Soral à Berlin aurait fait un scandale dont vous n'avez pas idée. - Le sens de ma note, qui semble vous échapper, c'est que l'affaire a quitté le niveau franco-français : c'est ce que montre par exemple la réception allemande, via le foot, sport national outre-Rhin, sur laquelle je tenais à informer les gens qui croient encore pouvoir cuisiner tout ça à la mode de Caen.

Au fait, évitez de donner une adresse mail bidon : si vous vous faites modérer la quenouille, on vous envoie un mail. Et si ce mail n'est pas délivré, votre ip sera tricard sur le site.

A tschüss

Écrit par sk | 30 décembre 2013 |
______________________________

Merci sk de nous tenir informés de ce que cette "pantalonnade" suscite outre rhin..Déjà que nos amis
allemands savent que les françouzes apprécient peu leur leadership européen (économique et financier)
nos "pauvres vedettes allogènes" avec leurs dérives trash ne vont pas contribuer à créer les réflexes de
confiance réciproque qui peuvent seules nous aider à sortir du marasme économique..et à relever les défis de la mondialisation..Tant pis pour nous !
Bonne année sk !

Écrit par hubert 41 | 30 décembre 2013 |
______________________________

Salut Hub, à vous aussi tous mes voeux !

En vrac :

Les Français sont très bien vus en Allemagne (déjà dans les années 70, le béret basque et la 2CV étaient des "accessoires de mode" très prisés des "anti-conformistes"). - On commence à comprendre que le moins-disant social n'est pas une solution. Grâce au SPD, le salaire minimum sera introduit, on va essayer de plafonner les loyers et les petites retraites vont être revues à la hausse. - L'important, c'est de se mettre d'accord au niveau européen. Ces élections de mai 2014 vont malheureusement encore être instrumentalisées par les crypto-nationalistes. Mais une Europe politique et sociale doit être construite de toute urgence : ainsi on ne verra plus des faux coupables partout. Pour l'instant, personne ne semble intéressé par des informations sur les autres pays européens, qui ne ressasseraient pas toujours les mêmes poncifs. On comprendrait alors que beaucoup de soi-disant différences sont artificiellement montées en épingle. - Il importerait également de se mettre d'accord sur une langue commune, enseignée à tous les enfants dès la maternelle. Moi, je voterais pour le français, si les pédants de l'Académie Française pouvaient nous lâcher un peu la grappe !

A ciao !

Écrit par sk | 30 décembre 2013 |
______________________________

Salut SK, un salut amical qui plus est !

Votre dernière réponse à Hubert41 est particulièrement intéressante. À la limite, du moins par sa campagne présidentielle sinon par son magistère présidentiel, François Hollande aura contribué à une prise de conscience "social-démocrate" outre-Rhin.

Excellente note et informative. j'apprécie votre réponse à Patrick. Personnellement j'ai cessé de "bloguer" sur Dieudonné et "quenelle" et m'en suis expliqué sur le blog "Allez jacter à l'est" de Marc et Leperse (j'ai failli vous flanquer du Mark & Spencer !!!...).

Écrit par : caquedrole | 30 décembre 2013
______________________________

C'est vrai que j'ai beaucoup hésité avant d'écrire mon "billet tripal" ... pensant que je n'y reviendrais pas, j'ai ouvert le Tagesspiegel ce matin, et alors là ... je ne vous dis pas !

amicalement

Écrit par : sk | 30 décembre 2013
______________________________

Monsieur sk, savez-vous quel humour se cache derrière ce qu’Hubert appelle une "pantalonnade" ? Exactement ce qu’on reproche à Dieudonné : faire de l’humour déguisé envers les juifs.

Quand à Anelka, c’est un procès d’intention : il fait un geste, on affirme ou plus exactement on postule (poser comme postulat) que ce geste est antisémite et on en conclut qu’Anelka est antisémite. C’est pas sérieux.

[comment. rejeté pour diff.]

------------------------------------

Quel premier ministre israélien expliquait que la France était antisémite pour dire qu’il fallait que ses coreligionnaires rejoignent leur vrai pays ?

-----------------------------------------

Mais qui donc ai-je diffamé ? Anelka ? Dieudonné ?
ou vous-même, Monsieur sk ? A moins que ce ne soit Hubert ?

Écrits par j.michel | 31 décembre 2013 |
______________________________

Le problème pour moi, cher j.michel, est que vos commentaires relèvent souvent des points qui touchent à l'histoire personnelle que vous avez avec d'autres blogueurs, que vous essayez déjà de régler sur vos propres blogs ou dans les commentaires que vous laissez sous les articles des personnes en question, ce qui devrait amplement suffir : sauf que, comme vous devez vous en apercevoir, ça ne règle rien du tout...

La partie de vos interventions qui touche au débat rapporté reste un peu opaque à mes yeux. Je vous invite cordialement à être plus explicite, si possible en rapport avec la note...

Quoi qu'il en soit, veuillez vous aussi accepter mon "Peace & Love" pour 2014, que je sème un peu partout, histoire de faire montre d'un peu d'autodérision dans cette sphère d'apprentis catcheurs qui raffolent de la prise au sérieux !

Écrit par sk | 31 décembre 2013 |
______________________________


Bonjour sk, on se rend compte que le parcours de Dieudonné, issu de l'extrême gauche "diversitaire" anti FN, pour aboutir à l'extrême droite soralienne, a fait des émules. Certains excusent le geste quenellien en disant qu'il est seulement "anti-système", mais si cherche de quel "système" il s'agit, cela reboucle sur l'antisémitisme des Protocoles!
Je me demande ce que les auteurs des "rapports", dont il était question il y a peu, auraient préconisé d'introduire la "liberté d'expression" antisémite dans les programmes de Français, et la gestuelle provocatrice en cours d'expression artistique.
2013 est un très mauvais millésime.

Écrit par nolats | 31 décembre 2013 |
______________________________

point Godwin atteint, les protocoles etc. comme si Anelka avait ça en tête quand il était sur le terrain!!!
J'ai dit pas sérieux, mais là ça devient n'importe quoi. Et Peillon et son anti je ne sais plus quoi (si je le sais, mais je vous laisse découvrir) va bientôt lui-aussi entrer dans la danse non pas du ventre mais du cirque.
N.B. : pour Peillon c'est chez Clairvaux que ça se passe. Ce n'est pas un montage, mais un trucage.

Écrit par j.michel | 31 décembre 2013 |
______________________________

Toute cette histoire autour de la quenelle commence à me gaver grave, surtout lorsque la mauvaise foi des "défenseurs de la libre expression" se pare d'éléments de langage fleurant bon la judéophobie génétiquement pure. Et que dire de tous ceux qui crient au viol (des consciences, rassurez-vous) dès qu'on les accuse d’obscénité judéophobe !!! On dirait un troupeau de jeunes pucelles surprises à lire du Gobineau aux toilettes ...

Dis-moi, SK, toi qui maîtrise parfaitement les codes outre-rhinois, pourquoi ne publierais-tu pas quelques articles démonstratifs des dessous malpropres de la quenelle dans la presse allemende ? Histoire de compléter le goût de la gastronomie allemande pour nos produits du terroir lyonnais ? Au passage, la quenelle N'EST PAS une saucisse mais une roulade de brochet ... foi de croix-roussien !!

Tshuss et bonnes fêtes, SK ! N'abuse pas du Shnaps aux litchis ...

Écrit par Marc | 31 décembre 2013 |
______________________________

Tu sais la trade, cher Marc, moins j'en fais... mais bon dans le cadre d'un job ça s'envisage... d'ailleurs, je suis en train de postuler chez Mars-Gazette pour un "feuilleton" ("allemand" pour billets d'humeur) sur l'espèce humaine, mais j'ai pas de retour, malencontreusement...

à toi aussi : don't start to early man. we'll finish late !

Écrit par sk | 31 décembre 2013 |
______________________________

Je n'ose l'écrire dans la langue de Goethe, ce qui me vaudrait un rejet pour absconsitude, mais je vous souhaite une excellente année 2014, et sollicite vos prières pour mes défunts profs d'allemand qui méritent des millénaires d'indulgence pour s'être efforcé de m’inculquer les rudiments qui se sont si rapidement évaporés.

Écrit par : nolats | 31 décembre 2013
______________________________

Bonne année à vous, nolats !

Dans l'Europe à construire, l'enseignement des langues étrangères devrait se faire autant que possible par des "locuteurs natifs"...

Paix à tous ces germanistes français qui pendant longtemps ont enseigné l'allemand comme une langue morte (un exercice pour présumés bons élèves !)

Écrit par : sk | 01 janvier 2014 |
______________________________

L'enseignement de l'Allemand (je l'ai étudié en LV1) ne comportait en effet guère de discussions, et lorsqu'on répondait aux questions du prof, il reprenait la moindre faute, empêchant tout développement, je n'ai donc guère parlé avant l'oral du Bac :-(
En accompagnement scolaire, je me rends compte que l'enseignement des langues est désormais bien plus proche de l'utilisation courante, et ils préparent des exposés ou des dialogues.

Une chose très simple pour entretenir un minimum et sans effort, serait que dans les reportages et actu TV les interventions dans les principales langues (anglais, allemand, italien, espagnol) soient sous-titrées plutôt que de recouvrir la voix par de la traduction simultanée.

Écrit par : nolats | 01 janvier 2014
______________________________

C’est donc dans une langue morte que j’appris l’euthanasie des déficients mentaux (et non en cours d’histoire). Pourquoi j’en parle ? Parce que ce fut l’actualité de l’année 2013 dans la nobserverie, et je pense de 2014 aussi. Rien de nouveau sous le soleil.

------------------------------------------

A propos d’euthanasie nobservienne, pour mon info, mon com sur les protocoles qui était une réponse à Nolats mais que vous avez remis et reclassé au-dessus de l’observation dudit Nolats sur lesdits protocles (dur de comprendre du coup qui atteint Godwin), a-t-il était refusé par l’œil du Ciel (je dis l’œil du Ciel car il s’excite chez moi sur deux articles sur Dieu) ?

Écrits par j.michel | 01 janvier 2014 |
______________________________

Voilà c'est "reclassé". Longue attente et souci de regroupement donc on ne saura jamais si le mauvais œil vous guettait sur ce coup-là. Bonne année à vous !

PS. - Pour lever les doutes : votre dernier commentaire sur Ceaucescu, c'est moi qui l'ai effacé. Parlez-moi des choses en prenant le temps d'argumenter votre point de vue, mais ce genre d'ironie à double tranchant, je me permets de l'enlever avec la même spontanéité qui vous anime quand vous postez tout ce qui vous passe par l'esprit.

Écrit par sk | 01 janvier 2014 |

______________________________

Ironie sur Ceaucescu ? Sachez que ma famille paternelle (et juive) est roumaine, alors si vous voyez de l’ironie quand je parle de la Roumanie, sachez que c’est de l’auto-ironie (ou autodérision). Vous avez marqué un point : vous m’avez blessé, et c’est une performance.

Vous voulez que j’argumente ? Connaissez-vous par exemple le Struma ? Ben moi j’avais de la famille dans ce bateau. Mais cela ne me donne aucun droit particulier, j’en conviens.

Écrit par j.michel | 01 janvier 2014 |
______________________________

Je n'ai pas voulu vous blesser, j.michel, j'ai simplement été aussi spontané que vous. Merci de ces précisions !

Une partie du problème est là : on ne sait pas vraiment grand chose les uns des autres, et en même temps les informations personnelles alimentent l'argumentaire de ceux qui cherchent à vous descendre...

Take it easy, man !
Écrit par sk | 01 janvier 2014 |
______________________________

C'est vrai que l'enseignement a un peu changé, et comme vous savez : depuis 1992 les concours sont ouverts aux autres ressortissants européens, qui sont cependant souvent recalés à cause d'une connaissance imparfaite du français, et ça c'est tout de même assez révélateur de la conception que les responsables se font de l'enseignement scolaire des langues vivantes. Car celui-ci devrait se faire pour une bonne part dans la langue enseignée, le français ne constituant qu'une solution de repli, et puis un accent du prof en français est tout de même préférable à un accent dans la langue enseignée !

Mais, nolats, cela nous amène à la nécessité de choisir une langue commune pour tous les Européens : j'ai remarqué ailleurs qu'elle devrait être enseignée dès la maternelle à tous les enfants et que, personnellement, j'opterais pour le français !

A bientôt

Écrit par : sk | 01 janvier 2014
______________________________

sk, la probabilité que la "langue commune" soit le français ne dépasse guère la chance du letton. Quoiqu'on souhaite, ce sera l'anglais, car c'est déjà la langue européenne de fait: dès qu'un étranger est interviewé quelque part par un journaliste français, il répond en anglais, même un Suédois qui fait du tourisme à Malte. A part quelques italiens qui parlent français, mais quel dommage justement, ils ont la plus belle langue à entendre.
Il y a vingt ans, lors de déplacement professionnels en Roumanie, la plupart des gens parlaient français, un chauffeur de taxi m'a expliqué que Ceaucescu ne voulait ni l'anglais capitaliste, ni le russe impérialiste. Mais ça c'est ensuite perdu, et dix ans plus tard à l'hôtel plus personne ne parlait français, si ce n'est une vieille femme de ménage.

Écrit par : nolats | 01 janvier 2014
______________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est désormais fermé.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.