vendredi 20 décembre 2013

Europe 2014

Calendrier de élections européennes de mai 2014

























JOURPAYS
jeu 22
Pays-Bas, Royaume-Uni
ven 23
Irlande, République tchèque (1er jour)
sam 24
Chypre, France (Outre-mer, en partie), Italie (1er jour), Lettonie, Malte, République tchèque (2e jour), Slovaquie
dim 25
Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Italie (2e jour), Lituanie, Luxembourg, Pologne, Portugal, Roumanie, Suède, Slovénie

Ce calendrier décalé en dit long sur le sérieux de l'affaire, quand on veille avec tant d'ardeur à ce que les résultats des élections nationales ne soient pas publiés avant la fermeture des derniers bureaux de vote. L'organisation du référendum de 2005 semble avoir fait jurisprudence : on persiste à ne pas faire voter les citoyens européens le même jour. - Et puis, si le résultat n'est pas satisfaisant, il semble toujours possible de l'annuler, par exemple en ratifiant un traité refusé par la majorité de citoyens d'un pays membre. - Non, cette affaire n'est pas sérieuse !


D'ailleurs, pour cette élection, les politiques nationales vont une nouvelle fois perturber les résultats d'un scrutin dont l'enjeu n'est pourtant pas de "sanctionner" la politique menée dans les différents pays, mais de travailler à la mise en oeuvre d'une politique commune qui pour l'heure brille par son absence. Mais, à cet effet, il faudrait que les partis en lice annoncent clairement la couleur en choisissant l'une des trois options suivantes  :


1.  - L'Europe, on n'en veut pas !
2. - L'Europe est très bien comme elle est !
3. - L'Europe politique et sociale doit être construite !


Or, une fois encore, il n'y aura aucune campagne électorale commune. On s'y perdra dans les noms des candidats, les promesses, les hypocrisies, la poudre aux yeux, et les trois options mentionnées ne seront même pas sur la table.


Il faut ajouter que le nationalisme sera probablement de mise partout : on s'adressera encore aux Français, Allemands, Polonais... jamais aux Européens ! - Et les politiciens nationaux continueront de se faire mousser au lieu de travailler à leur propre recyclage ! - Voilà pour la séquence pessimiste. L'optimiste prendra-t-il la parole au prochain numéro ? - Vu l'intérêt du sujet, je parie que le suspense reste tout de même soutenable...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est désormais fermé.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.