samedi 28 décembre 2013

Incitation à la haine suffira...

Leurs méthodes, à regarder ces vidéos virales, sont terribles : ils se placent sur un pied d'égalité avec les plus hauts dignitaires de la République, les tutoient, les menacent. Sous un autre régime, l'un ou l'autre aurait déjà pris une balle perdue...

Ils en appellent à la liberté d'expression qu'ils ont, par leurs conduites mêmes, déjà mise à mal...

Je ne savais pas qu'un délire d'interprétation pouvait prendre de telles proportions : ils se sont emparés du réseau à un degré encore jamais atteint par les meilleurs trafiquants d'opinion aka spin doctors...

Leur credo est un pragmatisme radical où seul l'effet compte, quels que soient les discours qui se tiennent de part et d'autre de la rampe. Et leur arme ressemble à du papier tue-mouches posé un peu partout sur la toile, où le badaud se colle comme l'insecte sur un luminaire par une nuit d'été : il suffit de prendre leur délire pour de l'argent comptant, il suffit de croire qu'une quelconque vérité se cache sous leurs hallucinations verbales, leurs verbalisations hallucinées, et l'effet escompté se produit !

Un peu comme si une armée de trolls - virtuelle par définition - se levait pour conquérir le réel de l'autre côté du miroir...



Pour que cela fonctionne, traînez-les devant les tribunaux de votre monde aux motifs qu'ils vous auront gracieusement fournis avec la vulgarité barbare qui les caractérise, et si vous en manquez, ne vous inquiétez pas : leurs laboratoires idiosyncratiques vous en fabriqueront d'autres sur simple commentaire anonyme...

Non, je n'ai jamais vu ça, mais c'est vrai qu'Internet ne tourne en vitesse de croisière que depuis une dizaine d'années et que les deux principales têtes de nœud, après avoir été virés des médias dits traditionnels, se sont lancés à couilles rabattues dans le haut débit de folie furieuse...

Oui, ils incitent à la haine, et peu importe l'adjectif que l'on s'évertue à y appliquer avec ce réalisme qui nous emprisonne encore un peu trop pour prendre la mesure de la toile d'araignée sur laquelle nous sommes attendus comme le moraliste à une réunion de satanistes gammacruciens...


LEMME


Un certain nombre d'éléments hétéroclites semblent amalgamés dans le débat actuel : le droit d'un humoriste à s'exprimer et plus généralement les limites de la liberté d'expression, la nécessité de combattre les appels à la haine et de garantir l'ordre public ou la paix sociale, la saturation des gens confrontés à l'impuissance des politiciens établis
face à une crise économique harassante, la recherche d'une identité factice au sein de communautés "exclusives" à caractère ethnique, religieux ou crypto-nationaliste face à l'exigence républicaine de laïcité, d'intégration et d'égalité...

Et cet amalgame paraît inextricable, insoluble, ce qui le rend très dangereux, quand tout devrait être mis en oeuvre pour aller vers l'apaisement et surtout vers la sortie de cette crise déjà quarantenaire, de plus en plus artificielle. Or, on acerbe les différences pour interdire tout mouvement de solidarité, toute prise de conscience collective, on désigne de faux coupables pour entretenir des divisions imaginaires propres à masquer un gouffre réel nommé "seuil de pauvreté", on sert une soupe populaire faite de faux problèmes, de fausses explications et de fausses solutions aux gens déjà passablement abrutis par le harcèlement incessant des médias, des commerciaux et des trafiquants d'opinion qui préparent les cervelles à tous les étages de l'existence...

_________________________________

Commentaires

_________________________________

"Sous un autre régime, l'un ou l'autre aurait déjà pris une balle perdue..." Ca bien sûr, ce n'est pas de l'incitation à la haine...

Écrit par doucefrance | 28 décembre 2013 |
_________________________________

Ma réponse à votre injonction rhétorique est un non ferme et définitif : le régime auquel je fais allusion existe bel et bien à l'Est de l'UE ! - Quant à votre intervention laconique, elle n'explicite pas ce que vous avez à dire, vous vous contentez d'un sous-entendu du genre "je me comprends... suivez mon regard", mais au fait : aviez-vous quelque chose à dire ?

Écrit par SK | 28 décembre 2013 |
_________________________________

Il va continuer à se produire et ne recevra aucune balle...

Écrit par doucefrance | 29 décembre 2013 |
_________________________________

Je ne sais toujours pas ce que vous voulez dire. Personne ici n'a souhaité que votre champion prenne une balle : même s'il y a eu des précédents, on n'élimine pas les gens de cette façon dans un pays qui se dit libre.
Et il continuera sans doute à se produire puisqu'il attire un public nombreux : c'est la loi du show business !

Non, le problème est ailleurs. Le titre pourrait vous mettre sur la voie, l'absence de noms propres aussi. Et j'ai cru bon ajouter un "lemme" pour lever de possibles doutes quant à la motivation de ce petit texte tripal à la mode de chez moi...

Allez, doucefrance, je vous souhaite de bons sketches pour 2014.

Écrit par SK | 29 décembre 2013 |

_________________________________

Ok, j'ai pigé à la seconde lecture. Il y a beaucoup de nervosité... Désolé !

Écrit par doucefrance | 29 décembre 2013 |
_________________________________

Tout va bien, merci d'être passé, doucefrance !

J'en profite pour insérer le commentaire de Marc, que je salue bien bas ainsi que Leperse dont j'ai apprécié le billet sur le même sujet :
allezjacteralest.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/12/28/dieudonne-la-liberte-d-expression-et-la-quenelle-517554.html

Écrit par sk | 29 décembre 2013 |
_________________________________

Lu et approuvé, comme dirait l'autre !! Ton billet est le reflet, en mieux, du billet également tripal de Leperse. J'enrage de constater l'incapacité de nombre d'internautes à éviter l'amalgame entre incitation à la haine et liberté d'expression. Ce qui m'inquiète un tantinet, c'est de retrouver la même unanimité chez nos extrêmes tant de gauche que de droite ...

Ce qui m'inquiète également c'est de déterminer les sponsors de cette campagne d'incitation. J'ai un peu peur des réponses ...

Écrit par Marc | 29 décembre 2013 |
_________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est désormais fermé.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.