mardi 17 novembre 2015

Deutschland vs. Niederlage !

I


J'écoute les infos du soir sur l'annulation du match Allemagne / Pays-Bas à Hanovre. Conférence de presse attendue du ministre de l'intérieur De Mazière. Un commentateur meuble. « Les journalistes commencent à entrer dans la salle ». C'est une information capitale. Je suis content de la connaître. Un autre envoyé spécial raconte l'évacuation du stade : schnell et bien ordonnée. Le public évidement surpris : « C'était soudain ? demande un journaliste. - Oui soudain ! » répond un ancien sous son bonnet de laine. Son calme rassure l'Allemagne rivée au poste. L'émission se termine sur un lapsus entre Niederlande (Pays-Bas) et Niederlage (défaite), lâché d'un air catastrophé par la présentatrice qui reprend en conclusion (et en attendant la conférence de presse) le titre principal du flash : l'annulation du match Deutschland vs. Niederlage ! - Ben ouais, c'est vrai qu'elle n'a cessée de se battre contre la défaite, l'Allemagne. Mais ce soir, heureusement, c'est annulé ! 

 
 II


Conf de presse en direct. De Maizière fait une longue introduction sur l'importance symbolique du match. La difficile et douloureuse décision de l'annuler. Aucune information concrète sur la véritable raison de cette mesure. Dans le doute. Pour la sécurité. Etc. - Boris Pistorius, premier flic de Basse-Saxe, insiste. Remerciements aux forces de sécurité. Puis la formule qui tue : « La situation est ce qu'elle est. » - Enfin un manager de foot parle des fans de foot, qui se faisaient une joie, de la solidarité avec Paris, rappelle que « notre équipe » subit ce genre de situation pour la deuxième fois en quatre jours. - La foule des journalistes, dont nous avons tout à l'heure suivi en direct l'entrée dans la salle de presse, n'aura droit qu'à quelques rares questions. Thomas de Maizière justifie sa volonté de ne pas donner d'informations concrètes. Action en cours. Mise en danger de la source. Panique de la population. Mais pour l'heure, ajoute son homologue bas-saxon, aucun explosif n'a été trouvé, aucune arrestation n'a été effectuée. Le direct finit sur cette info, et je ne peux m'empêcher de penser que ça sent un peu le bide, tout de même.

SUITE AU PROCHAIN NUMÉRO


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est désormais fermé.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.