lundi 3 mars 2014

Oscars 2014

J'écoute et je regarde par intermittence : tout cela n'a plus rien à voir - cas de le dire - avec le cinéma, c'est de l'autocélébration à l'état pur qui, en outre, atteint les cîmes du kitsch. La présentatrice au ton qui se veut provoquant et drôle a autant de points commun avec un provocateur et un humoriste qu'un bichon avec un loup des steppes. Et ça parle d'amour quand ça célèbre la violence, de famille et d'amitié quand les relations sont réduites à des échanges hystériques entre éternels adolescents...


Bien sûr, l'industrie hollywoodienne a produit des chefs d'oeuvre, mais elle n'a jamais perdu de vue ses objectifs résolument commerciaux, la promotion d'une société basée sur la consommation et l'exploitation : comme le mythe du selfmademan américain, qui réduit aux rôles de seconds couteaux et à l'anonymat tous ceux qu'il aura fallu écraser dans cette marche forcenée vers le sommets...


Et puis tout le monde va si bien, est si beau, sait si bien jouer la corde sensible puisque - nous l'entendons claironner par tous ces "artistes" qui ressemblent autant à un créateur qu'un chat d'appartement au tigre du Bengale - c'est l'émotion qui compte : nous le constatons sur les affiches publicitaires, l'ingurgitons avec les tubes sirupeux dégoulinant de nos transistors et les mélodrames sans fin crachés par nos tubes...


En fait, c'est tout ce mensonge qui m'insupporte, et je pense aux monstuosités soigneusement passées sous silence dans ces incessants appels au rire, à l'amusement, au divertissement, sans oublier de presser de temps à autre la glande lacrymale, parce que ma pauvre maman, si elle était encore de ce monde... PUB !


Et voilà que la formidable Cate Blanchett, fraîchement oscarisée pour son rôle principal dans Blue Jasmine de Woody Allen, vient contredire tout ça : on sent qu'elle est vraiment là pour le Septième Art, même la musique en boîte n'arrive pas à mortifier son bref passage sur scène ni Matthew McConaughey, consacré "meilleur acteur dans un rôle principal" (Dallas Buyers Club), qui lui succède et ne parle que de lui, puis de son papa qui, s'il était encore de ce monde... CUT !


 

And the winner is (*) :


[youtube http://www.youtube.com/watch?v=0uGjQCg4TlY&w=560&h=315]


__________________________________


(*) D'autres Oscars ont été décernés à :
- Mr Hublot
, court métrage de Laurent Witz (France)
- 20 feet from Stardom, documentaire de Morgan Neville (USA)
- La grande Bellezza, film italien de Paolo Sorrentino
- Gravity, réalisation du Mexicain Alfonso Cuarón
- Her, scénario de Spike Jonze (USA)


__________________________________


Commentaires


__________________________________


Bonjour SK
Votre post (bien écrit) est sans appel... mais ce qui compte, c'est effectivement "the winner"... et qu'une Kate Blanchett ait pu retenir votre attention.


La mort d'Alain Resnais fait que je me suis souvenu de vous et de quelques échanges.

Ici, le tonnerre gronde depuis deux bonnes heures, nous essuyons des chutes de grêle. Le vent s'est calmé mais nous savons que la fin de journée sera de nouveau rude. Et que dire de celles et ceux qui le vivent sur le littoral lui-même ?

Écrit par : caquedrole | 03 mars 2014

__________________________________


Oui, l'époque des ciné-clubs... Truffaut, Godard, Chabrol et les autres ont commencé leur carrière à la Cinémathèque... Nous sommes aujourd'hui submergés par les images, qui n'ont donc plus le même statut, la même valeur, même si quelques cinéastes réussissent encore à fabriquer des petits et grands chefs d'oeuvre... D'une certaine manière, ils sont contraints de se battre contre la vulgarisation, la banalisation du visuel... mais aussi contre toutes ces histoires qui nous sont racontées au quotidien par les "storyteller" et scénaristes professionnels...

Et dire que tout aurait commencé par des peintures rupestres!

J'espère que ça s'est calmé chez vous. Il paraît que le soleil revient toujours après la pluie...

Tiens, en parlant de chef d'oeuvre, voilà du lourd comme disent les jeunes > youtube.com/watch?v=_6s1BGAkKgQ

Écrit par : sk | 04 mars 2014

__________________________________


Parfaitement d'accord avec vous sk..Cate Blanchett, par son intelligente beauté et le professionalisme
de ses réponses a survolé le lot habituel des banalités à 3 $..une comédienne de théâtre, ça se sent tout de suite..pour le reste je mettrais ce morceau en guise de synthèse (encore que ce fut une superbe performance de Sergio Mendès en 77 - j'ai encore le vieux 33t/pm vinyle)


youtu.be/POb_V796904

Écrit par : hubert41 | 05 mars 2014

__________________________________


Kitsch Up, Mr. Hub !


Écrit par : sk | 05 mars 2014

__________________________________


Merci pour le lien film de Tati , on ne s'en lasse pas , la qualité et la sobriété dans le rire , je dis ça car j'ai vu "Bienvenue chez les chtis" l'autre soir

Écrit par : kulturam | 05 mars 2014

__________________________________


Trés méconnu, Playtime : personnellement, je lui trouve un côté surréaliste-dadaiste... sans parler du "slapstick", bien sûr : comme les films de Chaplin et Keaton, aucune date de péremption (avis aux jeunes) !

Écrit par : sk | 05 mars 2014

__________________________________


vous avez marqué sur la fiche "traducteur professionnel"...
d 'anglais , d 'espagnol , d allemand ( je crois) , d italien , de russe ?
DE TOUS LES 5 ?!
votre article sur "oscars" est pertinent ( et j aime cate blanchett!)


Écrit par : olivier | 05 mars 2014

__________________________________


Je traduis de l'allemand vers le français et inversement puisque je parle les deux langues à un niveau maternel ou natif, comme on dit dans le métier. Je n'ai pas non plus trop de problèmes pour traduire des textes anglais (américains) vers mes deux langues de travail...

Je peux travailler dans un grand nombre de domaines, mais je refuse systématiquement tout ce qui est juridique...

Bien à vous

Écrit par : sk | 05 mars 2014

__________________________________


musique qui a inspiré WA pour Blue Jasmine , une merveille qui date de 1938


youtube.com/watch?v=PvzmBA91P3c

Écrit par : kulturam | 05 mars 2014

__________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce blog est désormais fermé.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.